• You are here:
    • Accueil »
    • AI »

    L’Intelligence Artificielle tuera-t-elle ou créera-t-elle des emplois?

    L’Intelligence Artificielle tuera-t-elle ou créera-t-elle des emplois? Cette question est souvent posée. Afin de répondre à cette question, nous allons analyser des éléments de la  révolution industrielle qui vont nous aider à comprendre les perspectives de l’AI et du marché du travail demain.

    Le taux de chômage aux États unis est à son plus bas niveau, ceci inclut même les travailleurs à temps partiel. Les économistes appellent  ceci le scénario de plein emploi: Tous ceux qui sont prêts à travailler travaillent. Mais, avec l’avènement de l’intelligence artificielle, le taux de chômage restera-il au même niveau?

    Afin d’avoir une idée sur le future, nous avons besoin d’analyser le passé. Plus précisément, avant 322 ans, en 1698, à l’apparition de la première machine d’automatisation. Cet apparition  a été une révolution dans le monde et a marqué le début de la révolution industrielle.

    La révolution industrielle

    L’inventeur était Thomas Savery, un ingénieur anglais qui a breveté et construit une pompe à vapeur. Savery l’a appelée «The Miner’s Friend » . Le nom n’était pas choisi par hasard.

    thomas servey- revolution industrielle

    Thomas Savery

    La pompe a été créé pour pomper l’eau des mines au fur et à mesure que le processus minier progressait sous terre. Avant, l’eau était transportée dans des seaux par des centaines de travailleurs. Le défi était de convaincre les travailleurs et le gouvernement que la nouvelle machine ne tuerait pas d’emplois. Savery a écrit un livre au roi d’Angleterre où il a déclaré :”mon design n’est pas pour préjuger les artificiers ou n’importe quelle personne; mais, au contraire, il représente un bénéfice destiné à l’humanité en général,  et au peuple de ma propre nation en particulier;”

    miner Friend - revolution industrielle

    The Miner’s Friend: Or, an Engine to Raise Water by Fire…

    La machine de Savery n’a pas réussi et n’était pas pratique. Mais, ses successeurs tels que Thomas Newcomen l’ont amélioré en 1712 et c’était le début d’une nouvelle ère de la vapeur, et plus tard,  des moteurs à combustion.

    Donc, il y a trois siècles, nous pouvons nous poser la question suivante : Savery avait-il raison? Son invention a-t-elle aidé son pays? Etait-elle une cause d’augmentation de taux de chômage?

    Afin de répondre à ces questions, nous pouvons procéder de différentes manières, mais, il est évident qu’il est impossible de penser au monde moderne sans pompes ni moteurs, n’est-ce pas? Ces machines sont des instruments primordiaux largement disponibles pour aider les travailleurs et les familles,  pour construire des maisons et des gratte-ciel, et même pour guérir des maladies.

    La révolution industrielle a certainement changé les types d’emplois, les relations commerciales, les organisations sociales et toute la vie urbaine. Cependant, le taux de chômage pendant la Révolution industrielle était principalement à des niveaux bas, y compris le travail des enfants. La pompe à vapeur a créé un environnement qui est utilisé comme un outil pour résoudre des problèmes réels.

    Et l’AI de tout ça?

    L’AI est notre «The Miner’s Friend » d’aujourd’hui. l’AI va tout changer et introduire la Révolution Autonome, comme la pompe à vapeur créé dans la Révolution Industrielle. Je pense que la question du chômage est réglée, l’intelligence artificielle transformera le marché du travail, mais ne tuera pas les emplois. Bien entendu, il y aura des phases transitoires et cycliques dans lesquelles le chômage augmentera (il doit le faire, car il ne peut plus diminuer).

    L’Intelligence Artificielle tuera-t-elle ou créera-t-elle des emplois?

    Les articles publiés sur l’AI sont à un niveau record, les offres d’emplois sur l’AI sont également à un niveau record, les inscriptions aux cours sur l’AI sont en augmentation et les startups développant l’AI connaissent une croissance exponentielle. Pourtant, le taux de chômage n’a jamais été aussi bas.

    L’AI ne peut pas assumer les responsabilités du chômage, mais, il faut analyser d’autres éléments. La question importante à se poser n’est pas de savoir si l’AI va tuer des emplois, mais, plutôt, comment nous assurer que l’AI sera utilisée pour le progrès social.

     

    A lire aussi:

    >