Big-data-Facebook

    Comment le Big Data transforme les statistiques des réseaux sociaux ?

    Les réseaux sociaux et le big data sont tellement liés qu’ils sont quasiment devenus synonymes dans certains contextes. Une grande majorité des spécialistes s’accordent à dire que plus de 90% des données mondiales ont été créées durant cette décennie. Ils démontrent aussi que la plupart d’entre elles ont un rapport avec les réseaux sociaux.

     

    Dans cet amas d’informations, plus de 70% d’entre elles proviennent d’un format non structuré qui pourrait être lié d’une manière ou d’une autre à Facebook. Le Big Data gère d’énorme quantité de données qui ne peuvent être triés et analysés de manière conventionnelle. Grâce aux connaissances acquises grâce à l’analyse Big Data, les spécialistes du marketing et les analystes commerciaux ont acquis une connaissance beaucoup plus approfondie du comportement de leur public cible et de ses attentes.

    En effet, les connections entre le Big Data et les réseaux sociaux sont aujourd’hui très puissantes. Si puissantes qu’on ne peut plus évoquer le marketing dans les réseaux sociaux sans avoir à l’esprit une facette du Big Data.

    Comment analyser les réseaux sociaux ?

    Aujourd’hui les experts du marketing numérique peuvent affirmer que l’abondance de données et la diversité sont des atouts clés dans l’analyse des réseaux sociaux. Cependant, une question reste en suspens. Comment anticiper quelle partie de ces données a une valeur significative ?

    Dans une étude paru en 2016, il a été établi qu’en une minute d’activité mondiale sur Internet, il y a:

        +700 000 connexions sur Facebook

        150 millions d’emails envoyés

        500 photos partagées sur Snapchat

        + 347,222 tweets sur Twitter

        + 25 000 nouveaux messages sur Instagram

        2,4 millions de requêtes de recherche sur Google

        2,78 millions de visionnements de vidéos sur YouTube

        20,8 millions de messages sur WhatsApp

     

    Il n’est donc pas difficile d’imaginer que ces chiffres époustouflants ont encore augmenté. Comment un spécialiste du marketing peut-il utiliser cette quantité incroyable de données collectées chaque seconde?

    Les données massives ne représentent qu’un ensemble d’information. Ces informations provenant de sources toutes plus différentes les unes que les autres. Dans différents formats, qui peuvent être traitées et analysées de manière appropriée. Le principal problème est de comprendre comment ces données peuvent être en relation voire corrélées et formatées de manière à donner un sens à l’analyse.

    Une multitude de données 

    Pour tout ce qui est des données visuelles et audio telles que les photos et vidéos, les réseaux de neurones artificiels sont d’une aide précieuse. Ils permettent enfin d’automatiser ce processus. Bien sûr, ces technologies sont assez restrictives et sont actuellement réservées aux plus grandes entreprises. Mais il est à peu près certain qu’elles seront disponibles pour un public plus général dans un avenir très proche.

     

    Même dans ce cas, certaines informations peuvent être collectées à partir d’informations collectées par des géants de l’information. Par exemple,  Google et Facebook ou bien par de petites agences de publicité. En utilisant Google Trends, on peut s’appuyer sur les balises d’informations de Google. Il existe des produits tiers qui peuvent vous aider avec l’analyse de données volumineuses.

     

    La majorité du temps, les experts de la publicité pensent que la récolte de données est un processus passif. Ce n’est bien évidemment pas du tout le cas. Afin que ces données aient un sens, le meilleur moyen consiste à effectuer des expérimentations actives et à disposer de mesures claires et définies que vous mesurez. L’utilisation de sources de collecte de données tierces est bien plus importante pour les spécialistes de la publicité qui se basent sur des plateformes qui ne fournissent pas autant de données à leurs utilisateurs. Instagram en est un bon exemple. Ils n’offrent pas autant de données à leurs annonceurs que Facebook ou Google. Par conséquent, les personnes qui souhaitent acheter des articles similaires à Instagram doivent effectuer leurs propres recherches.

    Quelles sont les strategies publicitaires de Facebook ?

    L’histoire du big data dans le marketing est peut-être mieux illustrée par la façon dont elle a changé l’écosystème des publicités Facebook au cours de la dernière décennie. Ce n’est pas vraiment surprenant si vous voyez que Facebook est l’un des plus gros fournisseurs de Big Data et qu’il doit son succès en très grande partie à cela.

    Facebook a accumulé une masse incroyable de données sur ses utilisateurs au cours des 13 dernières années. Il est heureusement pour nous interdit pour Facebook de vendre ces données directement. Par contre Facebook peut vendre les résultats de ses propres recherches à des tiers, à condition qu’elles soient anonymes. Facebook dispose d’une plateforme de publicité. Dans ce cas, la plateforme de publicité de Facebook permet aux entreprises ou aux particuliers d’optimiser l’efficacité de leur campagne en utilisant l’analyse de données volumineuses. Quand vous composez une campagne de publicité sur Facebook, vous disposez d’un certain nombre d’options. Par exemple il vous est possible de créer votre audience personnalisé selon la niche que vous ciblez.

    En effet vous avez accès à une option de ciblage par couches qui inclut une multitude de filtres pour rendre votre public aussi spécifique que possible.

    Rien de tout cela ne serait possible sans tout le travail effectué par Facebook dans les coulisses du traitement des données. Bien que ces pratiques puissent être controversées. Du point de vue de la protection de la vie privée, personne ne peut nier la valeur de ce travail est à la fois scientifique et professionnel.

    Qu’est-ce que cela signifie ?

    Bien entendu, cela ne signifie pas que le marketing est devenu uniquement un festival de données volumineuses. La mise en place de votre campagne de publicité sur Facebook doit encore être associée à d’autres pratiques de publicité sur Facebook. Si vous avez affaire à un type d’affiliation ou de marketing numérique.

     

    Pour conclure, le big data a complètement métamorphose l’écosystème marketing numérique. Pour autant on ne peut pas affirmer qu’il a supplanté les méthodes de marketing traditionnelles. C’est un outil, certes puissant, mais cela reste un outil.

     

    Même si vous pensez que le Big Data n’a pas d’importance pour vous, vous ne pouvez plus vraiment l’éviter. Surtout si vous avez affaire au marketing par les médias sociaux. En effet les deux se chevauchent tellement de nos jours qu’il serait impossible de clairement distinguer l’un de l’autre.

     

    Enfin, vous renseignez sur les avantages de l’analyse de données volumineuses et sur la manière de l’intégrer dans vos stratégies marketing peut vous donner un avantage sur vos concurrents. Dans un avenir pas si lointain, ce sera tout simplement une question de nécessité.

    >